L'électrostimulation : Restez au courant !


Par Julien Messon - Fitness

Nous connaissons tous le fameux Sport-Elec de Lova Moor dans les émissions de télé-shopping durant les années 80, et de nos jours l'électrostimulation a toujours la cote dans ces programmes télévisés. Mais très peu pour nous ! Nous sommes là pour du sérieux. Et sérieux il y a dans ce domaine, alors effectuons un tour d'horizon de la question.


Les premiers courants


L'électrostimulation doit son origine à l'électrothérapie créée au début du 18eme siècle, mais on trouve des signes d'utilisation de courant électrique sur l'homme, par l'intermédiaire de certains animaux tel que le poisson chat, bien avant cela puisque des traces remontent même en -2400 avant JC.

Pour nous autres, qui ne sommes ni scientifiques ni du milieu médical, les premiers électrostimulateurs à usage domestique apparaissent il y a un peu plus de 20 ans avec l'avènement de la marque COMPEX-CEFAR, aujourd'hui leader sur le marché.


Pourquoi utiliser un courant électrique ?


Pour démarrer il faut savoir que le corps humain est parcouru de courant électrique de façon naturelle, et fort heureusement ! En effet, une contraction musculaire se fait par l'intermédiaire d'un courant électrique qui parcourt le corps à travers les nerfs en partant du cerveau pour venir stimuler les muscles, ou à l'inverse du corps vers le cerveau.

Ainsi, pour faire simple, l'électrostimulation fonctionne à l'aide d'un boitier portatif envoyant un faible courant électrique sur le corps par l'intermédiaire d'électrodes adhésives placées stratégiquement sur les muscles via la peau. Le but est de générer une impulsion électrique dans le corps sans que le cerveau en soit à l'origine, comme c'est le cas naturellement. On espère ainsi être dans la capacité de produire un courant plus fort et donc de contracter le muscle plus complètement. En effet, il n'est pas possible naturellement de contracter simultanément plus de 50-70% des fibres musculaires d'un même muscle! Sans cette autoprotection, si nous pouvions contracter au même moment toutes les fibres musculaires d'un muscle, la force ainsi générée pourrait probablement déchirer le muscle et ses tendons...
L'idée est donc qu'en court-circuitant l'intervention du cerveau, on va pouvoir envoyer un courant électrique non volontaire plus important aux muscles et ainsi les contracter plus pleinement, ceci dans un but d'hypertrophie musculaire. Nous allons voir que l'idée est intéressante mais la mise en pratique peu aisée.

Ce n'est cependant pas le seul champ d'application de l'électrostimulation, car elle est souvent utilisé pour se soigner, et notamment employée par les médecins et autres kinésithérapeutes.


L'électrostimulation pour le développement musculaire


Pour se muscler, comme nous l'avons vu, l'idée et d'envoyer un courant électrique de forte intensité pour obtenir une contraction maximale du muscle. Mais qui dit contraction dit mouvement, et c'est là que les problèmes de mise en place arrivent. Car il faut parvenir à placer le muscle en position d'étirement et le bloquer pour qu'il ne bouge pas. Par exemple dans le cas du quadriceps, il faut se placer assis sur une chaise, genoux pliés à environ 90° et bloquer les tibias dans cette position pour qu'ils ne remontent pas à l'horizontal comme lors d'un leg-extension. Et quand on connaît la force de ces muscles, il y a intérêt à investir dans des chaises en béton et des chaînes pour s'harnacher sous peine que tout lâche, et se retrouver avec de fortes lésions corporelles, notamment articulaires.
Utiliser des intensités très hautes est donc peu pratique, bien que faisable. Mais en restant modéré cela se fait aisément suivant les zones ciblées.
 
Je ne rentrerai pas ici dans le positionnement des électrodes et les durées et intensités à utiliser, il faut pour cela se référer aux notices d'utilisations des fabricants. Mais sachez que pour espérer un gain musculaire, les intensités devront être au maximum de ce que vous pourrez supporter !


L'électrostimulation dans un but thérapeutique


L'utilisation de courant de moindre intensité, et à des fréquences bien spécifiques permet une application à visée antidouleur, antalgique, d'oxygénation musculaire, effet massant, activation de la circulation sanguine...
Ces nombreux programmes spécialement conçus sont intégrés dans les électrostimulateurs qui valent la peine d'être achetés, alors soyez attentifs lors de votre achat.
Ils sont très efficaces et c'est dans ce domaine que l'électrostimulation trouve toute sa force. Elle permet au sportif d'améliorer sa récupération, son bien être tout en restant à domicile et avec une grande facilité d'utilisation. Dans ce contexte, la pub n'est pas mensongère et l'on peut effectuer son programme tranquillement assis sur le canapé devant la télévision !!!

Quoi qu'il en soit, les bénéfices sont avérés et prouvés scientifiquement. Seul le côté plus ou moins pratique de la mise en place peut gêner dans un but de développement musculaire. Mais bon, cela ne doit pas vous freiner dans l'utilisation de cette méthode aux multiples vertus comme nous venons de le voir.


Comment bien choisir son appareil ?


Là les choses sont simples : l'électrostimulation n'est pas donnée ! Il faut compter 400 euros pour commencer à être dans les gammes d'appareils qui offriront les possibilités techniques permettant d'être efficace.
D'autres critères sont à prendre en compte :

  • En premier lieu, la puissance maximum de stimulation, en mA (milliampère) et la fréquence maximum. Plus elles sont élevées et mieux c'est, surtout pour les programmes ayant pour but le développements musculaire et de la force... sous réserve de supporter la douleur, assez aiguë quand on veut être efficace dans ce domaine.
  • Le nombre de canaux de l'appareil est important pour pouvoir travailler plusieurs zones en même temps.
  • Les différents modes disponibles : musculation, relaxation, oxygénation, antidouleur (spécifique à chaque zone), force, circulation sanguine...
  • Le mode d'énergie (éviter les appareils sans batteries rechargeables).
Comme tous les appareils de haute technologique, l'électrostimulation évolue : appareils plus petits, plus puissants, sans fil etc... à vous de faire votre choix. Je ne saurai que trop vous conseiller de rester dans les plus grandes marques pour plus de sécurité et de fiabilité.
Prenez aussi en compte le fait que les électrodes s'usent assez vite en cas d'utilisation régulière (perte d'adhérence due aux poils, au manque de gel). Compter environ 8 euros les quatre.


Au final ?


Comme nous venons de le voir, l'électrostimulation a de multiples applications très efficaces. Mais il ne faut pas se leurrer en pensant qu'elle va remplacer l'activité physique. C'est un très bon complément pour le sportif, qui apporte un vrai plus, mais qui ne vaut pas à elle seule de bonnes séances à la salle. Et au vu des problèmes de mise en place cités plus haut, mieux vaut en attendre un usage à visée thérapeutique.

Cela dit, si vous en avez les moyens, je vous invite à acheter un électrostimulateur sans retenue, cela en vaut la peine.

Une dernière chose : l'électrostimulation est très sûre, mais il existe cependant quelques contre-indications à son l'utilisation : zone abdominale chez la femme enceinte, pacemaker, épilepsie, troubles circulatoires artériels importants etc... toutes indiquées dans les notices fabricants. Alors si malheureusement vous êtes dans l'un de ces cas, chaussez vos baskets, mettez votre tenue de sport et direction la salle où en plus vous trouverez des coachs sportif pour vous conseiller et des partenaires pour vous entraîner !


Choisir sa BARRE de TRACTION !
Comment choisir sa barre de traction en fonction de ses besoins et finances ?
Barre de traction

Remettez-vous au CARDIO !
Quel type d'effort d'endurance faire et pourquoi ? Empêche-t-il de prendre ?
Cardio

Circuit TRAINING !
Un entraînement cardio intense, basé sur un enchainement de plusieurs exercices.
Circuit training

Prendre ses MENSURATIONS !
Apprenez à prendre vos mensurations pour mesurer vos progrès en musculation.
Prendre mensurations

La méthode TABATA !
Un protocole d'entrainement à intervalles pour progresser en endurance rapidement.
Méthode Tabata