Faut-il porter une ceinture ?

Peut-être avez vous vu quelqu'un en utiliser une à votre salle de musculation ou peut-être même vous l'a-t-on conseillée ? Pourtant, la ceinture de musculation est un objet controversé. Certains la considèrent comme un atout indispensable pour éviter les blessures dorsales, d'autres disent qu'elle serait un obstacle pour le développement des muscles de la ceinture abdominale. Faut-il donc l'utiliser ? Existe-t-il des cas plus favorables que d'autres au port de cette ceinture ?

Le fonctionnement de la ceinture de musculation

Tout d'abord, il faut faire une distinction entre une ceinture de contention, qui peut vous être prescrite par votre médecin, et celle vendue comme accessoire de musculation. La première est plus large et plus souple. Elle permet d'éviter les mouvements néfastes pour les problèmes de dos du patient. La ceinture de musculation, elle, est moins large et un peu plus rigide. Elle joue un rôle de soutien pour la région lombaire car elle maintient la pression sur les abdominaux et les muscles lombaires. C'est une ceinture qui se porte très serrée pour être efficace. Si elle ne l'est pas assez, elle ne joue pas son rôle de maintien.

Fitadium proteines
Fitadium proteines

Dans quels cas utiliser la ceinture de musculation ?

Généralement, on la porte sur les exercices qui mettent la région lombaire à rude épreuve. C'est le cas du squat, du soulevé de terre, du développé militaire, du rowing barre. Bien sûr, c'est tout aussi vrai pour leurs nombreuses variantes. On peut également la porter pour le curl à la barre ou le rowing debout, par exemple. Les porwerlifters l'utilisent aussi lors du développé-couché, dans les cas où ils accentuent volontairement la cambrure lombaire pour réduire l'amplitude du mouvement ou transformer l'exercice en développé incliné.

Ceinture musculation

Les avantages de la ceinture

Le premier avantage de la ceinture de musculation, c'est évidemment son rôle de soutien pour la région lombaire. Cela permettrait d'éviter aux vertèbres de se tasser mais aussi d'effectuer des mouvements incorrects durant les exercices. Cela peut aussi soulager certaines douleurs et donc de pratiquer des exercices qu'il serait impossible d'effectuer si vous avez mal au dos.

Plus spécifiquement, le deuxième avantage concerne le squat. Lors de cet exercice, la ceinture limite l'amplitude du mouvement. Pour certains, comme les haltérophiles, se sera plutôt un inconvénient puisqu'ils ont tendance à descendre le plus bas possible. Mais, pour les autres, cela évite à la colonne vertébrale de basculer en antéversion et diminue donc les risques de blessures.

Troisième avantage, la ceinture de musculation soulage la fatigue des muscles sacro-lombaires sur certains exercices. Or, si vous vous entraînez au squat ou au développé militaire, cela devrait permettre de réduire la fatigue de cette zone et donc de rendre l'exercice plus efficace. Le squat sera alors plus intéressant pour développer les cuisses et le développé militaire pour développer les épaules.

Enfin, dernier avantage, la ceinture semble avoir un effet psychologique chez certains pratiquants. En la portant, ils se concentrent plus facilement sur la bonne exécution de leur mouvement.

Fitadium seche
Fitadium seche

Les inconvénients de la ceinture

La première faiblesse de cette ceinture de musculation, selon ses détracteurs, c'est qu'elle réduit la participation des muscles abdominaux profonds. Comme la ceinture produit une pression mécanique sur la zone abdominale, les muscles n'auraient plus aucun travail à fournir. Prendre l'habitude d'utiliser la ceinture pourrait donc avoir, à terme, des effets négatifs sur les muscles abdominaux qui deviendraient plus faibles. Conséquence, cela pourrait augmenter le risque de blessures, surtout si vous abandonnez le port de la ceinture après une longue période d'utilisation.

Le deuxième problème, c'est que ceux qui utilisent cette ceinture le font souvent pour dépasser leurs limites. Or, alors que la ceinture devrait avoir un but de prévention des blessures, si vous l'utilisez pour soulever des poids que vous n'auriez pas soulevés autrement, les risques peuvent en réalité être augmentés.

Dans la même veine, certains utilisent la ceinture pour palier une faiblesse musculaire des muscles profonds. Or, plutôt que d'utiliser la ceinture de musculation et de finir par se faire mal, ils devraient plutôt penser à renforcer leurs muscles profonds.

Dernier détail, la ceinture peut gêner la respiration et modifier la sollicitation des muscles sur des exercices comme le squat.

Conclusion

Si vous faites de la musculation à un niveau amateur, mieux vaut éviter de faire des exercices risqués avec des charges lourdes comme le squat ou le soulevé de terre. Si vous les pratiquez tout de même et que vous aimez charger, mettez une ceinture pour les séries les plus lourdes. Je vous conseille d'inclure dans votre programme des exercices de gainage pour renforcer vos muscles profonds. Si vous vous entraînez à un niveau professionnel et que vous poussez vos performances au maximum, il est conseillé de porter la ceinture pour les séries les plus lourdes, afin de réduire les risques de blessures. Évidemment, les exercices de gainage doivent également faire partie de votre routine d’entraînement.

Fitadium protines

© 2009-2018 AZbody.com | Contact | Mentions légales | Chaîne Youtube Musculation