L'équilibre acido-basique !


Par Julien Messon - Nutrition sportive

Le Corps est en perpétuel changement, les constantes corporelles sont maintenues par ce que l’on appelle l’homéostasie. Cela permet le maintien des équilibres vitaux et une santé optimale. Cet équilibre est un combat de chaque instant pour notre corps qui est toujours sur la corde raide. L’alimentation est au cœur de nombre de ces équilibres.
Nous allons dans cet article nous intéresser à l’un d’eux : l’équilibre acide-base ou acido-basique. Tout d’abord il faut savoir que les substances utilisées pour la construction et le fonctionnement de l’organisme sont très nombreuses et variées : les hydrates de carbones, les acides aminés, les acides gras, les vitamines, les minéraux, les oligoéléments etc…
Cependant, dans le cadre de cet article nous allons pouvoir les classer en deux catégories : les substances acides et les substances basiques (ou alcalines). C’est la balance entre ces substances acides et basiques utilisées par notre corps qui se nomme équilibre acido-basique.


Les acides


Par définition chimique, ce sont des substances libérant des ions hydrogène lorsqu’elles sont en solution dans l’eau. Bref c’est acide ! Le goût acide d’un aliment n’est pas un critère infaillible car certains sont acides alors que leur goût est neutre : c’est le cas des céréales (riz, pâtes, semoule…) et des viandes (contenant majoritairement des protéines, soit des acides aminés : tout est dans le nom !).
Les acides sont des substances agressives (d’où notamment leur usage dans les produits d’entretien à base de citron ou de vinaigre). Elles décapent et peuvent même être corrosives. Cependant si elles existent ce n’est pas pour rien.


Les bases


A l’inverse des substances acides, les basiques libèrent peu ou pas d’hydrogène. Cela les rend ainsi basiques et moins elles en libèrent, plus elles sont basiques. Bref c’est basique ! Elles ne sont pas agressives mais douces et leur goût est peu ou pas du tout acide en général (mais encore une fois cela peut être trompeur).


La mesure du pH


Selon une échelle qui va de 0 à 14, on mesure le pH. 0 étant le plus acide, 14 le plus basique et 7 l’équilibre neutre. Notre organisme fonctionne de façon optimale avec un pH moyen de 7,39.
Les variations possibles sont faibles, entre 7,36 pour le plus acide et 7,8 pour le plus basique ; notre corps, si bien fait, s’adaptant et ayant des possibilités pour lutter contre les déséquilibres. Malheureusement cela se fait toujours avec un effet secondaire non désirable, tel qu’une accélération de l’ostéoporose dans le cas d’une acidose chronique. Méfiance donc !

La méthode la plus courante pour mesurer soi-même son pH est de prendre le pH des urines grâce aux bandelettes de papier tournesol. Simple, peu cher et fiable. Les mesures doivent être réalisées à plusieurs moments de la journée : le matin au réveil, le midi et le soir avant les repas. Il faut effectuer les relevés pendant une petite semaine afin d’avoir une vision d’ensemble la plus représentative possible.

Pourquoi 3 mesures ? Et bien comme nous l’avons dit, par rapport aux incessants changements dans notre corps. Habituellement l’urine du matin aura une tendance à l’acidité car elle contient tous les déchets acides accumulés durant la nuit par la filtration des reins (couleur jaune foncé souvent, donc chargé de déchets). Pour le midi et le soir, si tout est ok, il y aura un pH neutre.
Ensuite en fonction des résultats à vous de voir si un rééquilibre s’impose. Dans ce cas consulter un spécialiste est la meilleure solution.


Qui est en acidose ?


Dans notre société moderne, sédentarisée et pleine de facteurs de stress, une grande partie de la population souffre de troubles d’acidification. Les principales causes sont un mode de vie trop sédentaire, un stress quotidien, et surtout une alimentation déséquilibrée.

Comme nous l’avons vu plus haut, les viandes, poissons, céréales et autres sucres (je pense notamment aux sodas) sont acides et ce sont eux qui composent la plupart des menus. Les légumes et les fruits sont souvent mis de côté alors qu’ils sont les principaux fournisseurs d’éléments basiques.

Les autres facteurs que sont le stress, l’inactivité physique (attention, la suractivité physique donc le sport très intensif aussi) perturbent le métabolisme et amènent aussi à une acidification.

Pour les sportifs il faut comprendre que le sport est vécu comme un stress par notre corps. D’où sa solution d’augmenter ses capacités (force, volume, capacité cardiaque…) pour y faire face. On le voit très bien car l’on cherche sans cesse à faire toujours plus, plus dur afin de continuer à progresser. Le fait de parler de combat à l’entraînement, de s’arracher, de tout donner et j’en passe veut tout dire… Ne prenez pas peur pour autant en vous disant que faire du sport est mauvais pour la santé. C’est tout le contraire mais comme toujours il faut trouver un juste équilibre et en cas d’excès, il va falloir trouver la parade.


Comment faire ?


Dans la vie de tous les jours et pour faire simple :

  • Augmentez la part de légumes et de fruits dans CHACUN de vos repas.
  • N’exagérez pas votre consommation de protéines (je parle solide comme en poudre). Maxi 2g/kg de poids de corps, au-delà aucun avantage.
  • Préférez l’eau à toute autre boisson (mention spécial pour les eaux gazeuses riches en éléments basiques).
  • Sachez gérer votre temps et ne pas être dans le speed sans arrêt.
  • Variez vos activités sportives et écoutez votre corps. Rien ne vous empêche de vous entraîner même en cas de fatigue, mais dans ce cas préférez un streching doux ou encore une simple petite marche à faible allure dehors.

Voilà, cela peut paraitre simpliste, mais il y a si peu de monde qui le fait. Vous n’allez pas exploser vos perfs ni grossir d’un coup grâce à une meilleure gestion de votre équilibre acido-basique, mais vous éviterez bien des problèmes pour votre futur.

Et comme toujours, réfléchissez à ce que vous faites et gardez toujours en tête que rien ne vaut la santé. Mieux vaut durer que briller…


LEUCINE : acide aminé anabolisant
Ce que la leucine peut vraiment vous apporter en musculation !
Leucine

Les CHEAT MEALS en musculation
Tout savoir sur le cheat meal, le fameux repas de triche !
Cheat Meal

Combien faut-il de PROTEINES ?
Combien faut-il de protéines quand on pratique la musculation ?
Protéines

RESTER SEC toute l'année !
Comment rester sec durant toute l'année ? Nos conseils !
Rester sec

OMEGAS-3 pour la musculation
Voilà des compléments très utiles pour améliorer la santé et les performances.
Omégas-3

Tout savoir sur le DEXTROSE !
Le dextrose est un glucide utile pour les pratiquants de musculation et les sportifs.
Dextrose