Dans les coulisses d'une compétition


Par Julien - Lifestyle

10 H 00


22 Mai 2010, Championnat de France de culturisme, gymnase de Villeneuve Loubet dans les Alpes Maritime, 10 heures 00. Ca y est, nous y sommes. Après un an d'un entrainement acharné et d'une diète draconienne et millimitrée c'est enfin le grand jour, celui du championnat de France de culturisme FFHMFAC première division catégorie Elite.

Tout débute par la pesée, qui consiste à se faire peser en tenue de scène (donc simplement en maillot de posing) afin de connaître sa catégorie de poids. Je suis anxieux, ma marge de manœuvre étant très petite cette saison puisque je me présente à nouveau en catégorie - 80kg . Je suis entre 79 et 80 kg depuis le début de la semaine et j'espère que la balance officielle ne va pas me jouer des tours.

J'enfile mon maillot de posing et me dirige dans la pièce de la pesée. Je croise Christian Cézard dans le couloir, le champion au multiples titre nationaux et internationaux de la catégorie - 80kg. Mon rêve va enfin se réaliser et je vais pouvoir monter sur scène avec celui qui ai à mes yeux une référence du culturisme. Il est là, il est écorché, il est massif, il est proportionné, bref il est prêt et nous échangeons quelques mots.

C'est à mon tour, après avoir donné ma licence et ma pièce d'identité aux officiels je monte enfin sur la balance. Verdict : 79.1kg, j'ai réussi ! J'ai réussi à progresser par rapport à l'année dernière en prenant près de deux kilos de masse musculaire tout en améliorant ma sèche et surtout ma ligne; et le tout en respectant la limite de poids de ma catégorie.

Maintenant que la pesée est passée je peux continuer ma recharge en nourriture qui a débuté il y a un jour et demi soit jeudi après-midi. Je m'autorise également plus d'eau au fur et à mesure. D'après le planning de la journée je devrais passer aux alentours des quatorze sept heures; j'organise donc ma répartition des repas en fonction de cette horaire.

La compétition va démarrer à treize heures par les -65kg, puis ensuite comme suit : -70kg, femme -52 kg, entracte, -75kg, -80 kg, - 85 kg, entracte, femme + 52 kg , les poids lourds des + 85 kg et enfin les couples. Chacun des athlètes s'attelle donc à peaufiner sa diète en fonction de son heure de passage. Cette fameuse diète du jour J qui donne tant à réfléchir et ou l'on est facilement tenté d'essayer de nouvelles choses en espérant une hypothétique super forme.


14 H 00


Quatorze heures trente, ça y est, les - 75kg sont appelés sur scène et après se sera à mon tour avec ma catégorie des - 80kg. La compétition a pris un peu de retard comme bien souvent. Il est temps de démarrer l'échauffement qui est précédé du " tannage", opération qui consiste à s'enduire le corps de crème colorée (le fameux tan) afin de faire ressortir au maximum le muscle sous les projecteurs. Cette opération est faite avec l'aide des amis (pas facile de se tanner le dos !), qui sont si précieux ce jour là avec la pression et le stress. C'est une tâche minutieuse car il faut en mettre juste la bonne quantité (trop es le relief musculaire est atténué, pas assez et l'on a un aspect pâle sur scène et on ne met pas son corps en valeur) en lissant au maximum pour donner l'impression la plus naturelle possible, sans trace ni paquet. Cela est plus difficile qu'il n'y parait !


Après le tannage qui dure une vingtaine de minutes, il est temps de s'échauffer. Encore une fois le timing est primordial car il faut arriver sur scène bien congestionner mais sans être fatigué car le passage sur scène est très éprouvant; avez vous déjà essayé de contracter tous les muscles de votre corps en même temps et cela durant plus d'une demie heure ! Cet échauffement consiste à effectuer de multiples exercices tels que les pompes, les curls avec barre, haltères et élastiques, rowing etc... avec des poids légers mais en multipliant les séries que l'on enchaine dans le but de favoriser l'engorgement sanguin dans les muscles (la congestion) afin d'en accroitre temporairement le volume pour paraitre plus volumineux sur scène. Il faut en cela choisir avec précisions ses exercices selon les muscles que l'on souhaite cibler, en général les points faibles pour les atténuer. Et oui si les pectoraux sont le point fort et les épaules le point faible, mieux vaut travailler les épaules pour équilibrer son physique.


15 H 15


Quinze heures quinze, plus que quelques minutes et je serai sur scène. J'effectue encore quelques exercices accompagnés de poses devant l'œil avisé de mes amis connaisseurs. Cela est plus pour se motiver mais quelques derniers réglages ne font pas de mal.


15 H 30


Quinze heures trente, ça y est, le speaker appelle ma catégorie, cinq marches a gravir et enfin je suis sous les projecteurs. Il fait chaud et tout le monde est tendu. De plus nous sommes huit dans la catégorie et chacun veut se mettre en avant mais tout se déroule dans la bonne ambiance et la bonne humeur. Nous sommes entre passionnés et tous heureux d'être sur scène. Nous sommes alignés suivant nos numéros de compétiteurs et nous commençons par les quatre poses de faces (il s'agit des poses "relâchées" de face, de dos plus les deux profils). Viennent ensuite les sept poses imposées, répétées deux fois car un tiroir est effectué. Un tiroir consiste à inverser la position des compétiteurs sur la scène afin que tout le monde se retrouve au centre et profite également du meilleur éclairage. Après cela commence les très attendues comparaisons, ce qui consiste à passer par groupe de trois sur le devant de la scène (les autres compétiteurs se retrouvent en fond de scène) à la demande de chaque juge si il en éprouve le besoin et afin d'effectuer les sept imposés. C'est souvent dans ces comparaisons que l'on se fait une idée de son classement. En effet être appelé avec les compétiteurs les plus en formes et plutôt bon signe car les comparaisons ont pour buts de permettre au juge d'affiner leurs jugements. Mais cela ne fait pas tout car un athlète au dessus du lot ne sera pas forcément appelé par exemple. Me concernant j'ai la chance d'avoir deux comparaisons dont la toute première, ce qui motive pour la suite. Mais conscient de mon niveau j'ai tout de suite vu que ce n'était pas pour la première place mais pour les places 4, 5 et 6. En effet pour les trois premières il y a trois athlètes nettement au dessus du lot et qui seront appelé en comparaisons à plusieurs reprises.

Les projecteurs chauffent, la lumière est aveuglante et le public bien que malheureusement peu nombreux met l'ambiance... quel régal que de batailler sur la scène, c'est ça la compète ! On se bouscule, on donne le meilleur de soit et on s'épuise à tirer sur tous ses muscles pour se montrer sous son meilleur jour...bref la passion du muscle !

Après les comparaisons on fini par le passage en individuel sur sa routine musicale, d'une durée de une minute, et qui permet de faire valoir sa personnalité et ses points forts. C'est à ce moment là que l'on voit les vrais show man, tel Christian Cézard ou Johnny Yrius en + 85 kg, qui savent électriser le public et le faire se lever. Du grand spectacle bravo messieurs. Je suis ravi, tous s'est bien déroulé.

J'étais en forme et j'ai réussi ma compétition malgré quelques problèmes récurrents de crampes aux cuisses. Il ne reste plus qu'a attendre le passage des catégories restantes et enfin se sera au tour des classements pour achever cette belle journée. Cette journée de compétition tant attendue, qui nous donnent tant de stress dans la préparation mais qui seule nous permet de nous dépasser et d'aller puiser dans les profondeurs de notre force mentale pour repousser se que l'on croyait nos limites... mais quelles sont nos limites mise à par celles que l'on se donne mentalement...


17 H 00


Catégorie - 80kg, dix sept heures trente. Nous sommes à nouveau tous les huit sur scène. Je fini à la sixième place, un peu déçu de mon classement mais en même temps si heureux d'avoir vécu mon rêve dans la forme de ma vie. Je sais maintenant qu'il ne me reste plus qu'a travailler encore et toujours mieux pour m'améliorer...mais pour le moment place à la détente avec un bon restaurant avec de nombreux compétiteurs, accompagnants et amis, et en avant pour les pizzas, glaces et autres plats délicieux pour les papilles (beaucoup moins pour la ligne) afin se faire plaisir au niveau culinaire après ses mois de restrictions.


Salon FIBO 2014 !
En direct du Fibo, le plus grand rendez-vous d'Europe de la forme.
Fibo 2014

INTERVIEW Claudia Leger !
Interview et parcours de Claudia Leher qui a transformé son corps.
Interview Claudia

Les ROIS du MMA en 2012 !
Découvrez quels sont les meilleurs combattants de MMA en 2012 ?
Les rois du MMA

INTERVIEW culturiste naturel
Notre deuxième interview « culturiste naturel » : S.Dubusse.
Interview culturiste

INTERVIEW culturiste naturel
Notre interview d'un culturiste naturel : Olivier Tovagliaro.
Interview culturiste